Scientifiques de la plateforme de chimie médicinale de l’IRIC impliqués dans le premier projet de collaboration avec Bristol-Myers Squibb et leurs collègues de Bristol-Myers Squibb, NJ.

L’Université de Montréal (UdeM) et l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie – Commercialisation de la Recherche (IRICoR) ont annoncé aujourd’hui que des chercheurs de l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) de l’UdeM et Bristol-Myers Squibb ont identifié une molécule de synthèse qui est un médicament-candidat contre une nouvelle cible. Cette réalisation représente une étape préclinique majeure dans la collaboration de recherche entre l’UdeM, IRICoR et Bristol-Myers Squibb et garantit un paiement d’étape à l’UdeM.

La part des travaux de chimie médicinale sous la responsabilité de l’UdeM et d’IRICoR a été réalisée à la plateforme de chimie médicinale de l’IRIC. Ce laboratoire emploie 20 chimistes ayant une expérience de recherche dans l’industrie. Ces chimistes sont soutenus par 5 biologistes et autres professionnels travaillant activement sur un certain nombre de projets de découverte de médicaments innovants financés par IRICoR.

« Nous sommes très heureux que notre équipe de chimie médicinale ait atteint ce jalon très important. La molécule candidate aux essais cliniques que nous avons développée en proche collaboration avec Bristol-Myers Squibb répond à des critères très stricts », a commenté la Dre Anne Marinier, directrice de la plateforme de chimie médicinale de l’IRIC à l’UdeM. « Cela en dit long sur le talent de notre équipe et sur notre capacité à produire des molécules de synthèse optimisées de haute qualité, grâce à une intégration sans faille des groupes de biologie et de chimie médicinale sous un même toit. »

« Cette étape dans notre collaboration de longue date avec Bristol-Myers Squibb, et le paiement qui y est associé, valide encore davantage le modèle d’affaires d’IRICoR de travailler en étroite collaboration avec des sociétés pharmaceutiques pour l’identification de molécules candidates aux essais cliniques », explique le Dr Michel Bouvier, président-directeur général d’IRICoR.

À propos de l’Université de Montréal (UdeM)

Montréalaise par ses racines, internationale par vocation, l’Université de Montréal compte parmi les plus grandes universités dans le monde et notamment au sein de la francophonie. Elle a été fondée en 1878, et compte aujourd’hui 15 facultés et écoles. Elle forme, avec ses deux écoles affiliées, HEC Montréal et l’École Polytechnique, le premier pôle d’enseignement supérieur et de recherche du Québec et l’un des plus importants en Amérique du Nord. L’Université de Montréal réunit 2 500 professeurs et chercheurs et accueille plus de 60 000 étudiants. Pour plus d’informations, visitez www.umontreal.ca

À propos de l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC)

Pôle de recherche et centre de formation ultramoderne situé au cœur de l’Université de Montréal, l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) a été créé en 2003 pour élucider les mécanismes du cancer et accélérer la découverte de nouvelles thérapies plus efficaces contre ce fléau. L’IRIC fonctionne selon un modèle unique au Canada. Sa façon innovante d’envisager la recherche a déjà permis de réaliser des découvertes qui auront, au cours des prochaines années, un impact significatif dans la lutte contre le cancer. Pour plus d’information, visitez le site www.iric.ca.

À propos de l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie-Commercialisation de la recherche (IRICoR)

IRICoR est un organisme à but non lucratif de l’Université de Montréal qui a pour mission d’accélérer la découverte, le développement et la commercialisation de médicaments novateurs provenant de l’Université de Montréal. À titre de Centre d’excellence en commercialisation et en recherche, IRICoR investit dans des projets particulièrement novateurs assurant une transition rapide de la recherche universitaire à la mise en marché et identifie les meilleurs partenaires de développement pour ces projets commercialement prometteurs. Pour plus d’information, visitez www.iricor.ca.

Sources :

Steven J. Klein, Ph. D., MBA
Vice-président, Développement des affaires
Institut de recherche en immunologie et en cancérologie –
Commercialisation de la recherche (IRICoR)
Téléphone : 514 343-6647
Courriel : steven.klein@iricor.ca

Gilles Noël, Ph. D.
Directeur, Recherche et valorisation
Université de Montréal (UdeM)
Téléphone : 514 343-2307
Courriel : gilles.noel@umontreal.ca