Fondation_Marcel_Rolande_Gosselin_Web

Première rangée de gauche à droite : Paul Jutras, fiduciaire de la Fondation Marcel et Rolande Gosselin; Valérie Ménard; Micheline Patenaude; Stéphanie Ménard; Jacques André Gratton, fiduciaire de la Fondation Marcel et Rolande Gosselin; Michel Bouvier, directeur général de l’IRIC. | Deuxième rangée de gauche à droite : Jules Brossard, fiduciaire de la Fondation Marcel et Rolande Gosselin; Gil Desaulets, directeur général du Bureau du développement et des relations avec les diplômés de l’UdeM; Anne Marinier, Chercheure principale et directrice de la chimie médicinale à l’IRIC; Gérald Boismenu, membre du conseil d’administration de l’IRIC et vice-recteur au développement académique et à la transformation institutionnelle de l’UdeM.

L’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) de l’Université de Montréal (UdeM) est heureux d’annoncer un généreux don de 500 000 $ de La Fondation Marcel et Rolande Gosselin pour sa chimiothèque.

La chimiothèque de l’IRIC est une collection de molécules que les chercheurs de l’Institut utilisent lors des criblages à haut débit effectués pour identifier des entités ayant une activité biologique particulière. Ces molécules sont à la base des nouveaux médicaments qui seront ensuite conçus par les chercheurs de l’équipe de chimie médicinale et de découverte du médicament de l’Institut. Elles constituent aussi des outils moléculaires utiles à la compréhension des processus biologiques qui sont à l’origine du cancer et auront donc des retombées significatives sur la recherche de l’Institut. Plus précisément, le don de la Fondation Marcel et Rolande Gosselin à la chimiothèque a comme objectif d’augmenter la collection de molécules en finançant la synthèse de nouvelles molécules innovantes qui s’ajouteront aux composés existants.

« Ce don démontre une fois de plus la confiance accordée à l’IRIC dans sa capacité à mettre en œuvre des projets qui auront un impact certain pour les personnes atteintes du cancer. Je remercie les représentants de La Fondation Marcel et Rolande Gosselin pour leur apport à l’essor de la chimiothèque de l’Institut et pour leur contribution qui permettra d’accélérer la découverte de thérapies innovantes et efficaces » souligne Robert Tessier, président du conseil d’administration de l’IRIC.

« Nous sommes extrêmement reconnaissants à la Fondation Marcel et Rolande Gosselin pour son appui qui arrive à point nommé dans le développement de nouveaux projets au sein de l’Institut, affirme Michel Bouvier, directeur général de l’IRIC. Cette aide financière permettra à notre équipe de chimistes de concevoir et de synthétiser de nouvelles molécules explorant de nouveaux espaces chimiques et qui répondent aux critères de qualité de l’industrie biopharmaceutique et de faire en sorte que l’IRIC poursuive sa lancée comme chef de file en recherche de nouveaux médicaments. »

« Le don de la Fondation Marcel et Rolande Gosselin a été donné à l’IRIC pour développer une nouvelle collection de molécules qui permettra aux chercheurs de l’Institut de cibler de nouvelles approches thérapeutiques inédites, soutient Anne Marinier, directrice de la chimie médicinale et chercheure à l’IRIC. Nous sommes extrêmement heureux de la confiance que nous témoignent les fiduciaires de la Fondation. Grâce à leur générosité, l’IRIC aura en sa possession une chimiothèque exclusive qui sera essentielle à l’enrichissement de ses composés.

M. Paul Jutras de la Fondation Marcel et Rolande Gosselin témoigne « de l’extraordinaire travail des chercheurs et des chimistes de l’Institut » et il est assuré que « ce don ferait assurément plaisir à Mme et M. Gosselin. Ce legs en leur nom est un gage de leur générosité et de leur volonté d’appuyer des causes qui font une différence. »  Il ajoute que « le modèle unique et innovant de la recherche à l’IRIC ainsi que ses plateformes technologiques ultramodernes ont convaincu les fiduciaires de la Fondation que des molécules issues de la chimiothèque permettront de sauver des vies.

À propos de la Fondation Marcel et Rolande Gosselin

La Fondation Marcel et Rolande Gosselin a été créée pour promouvoir la recherche sur la cardiopathie, le cancer et les maladies infantiles. La Fondation porte le nom de deux Montréalais, Marcel Gosselin, décédé en 1981 et sa femme Rolande Gosselin (née Dubreuil) décédée en 2002. À ce jour, les dons de la Fondation ont permis de créer un programme en art thérapie au Centre de cancérologie Charles-Bruneau du CHU Sainte-Justine, un fonds spécial sur l’asthme à la Fondation de l’Hôpital de Montréal pour enfants ainsi que la Chaire de recherche Marcel et Rolande Gosselin en neurosciences cognitives fondamentales et appliquées du spectre autistique de l’Université de Montréal.

À propos de l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie

Pôle de recherche et centre de formation ultramoderne, l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) de l’Université de Montréal a été créé en 2003 pour élucider les mécanismes du cancer et accélérer la découverte de nouvelles thérapies plus efficaces contre cette maladie. L’IRIC fonctionne selon un modèle unique au Canada. Sa façon innovante d’envisager la recherche a déjà permis de réaliser des découvertes qui auront, au cours des prochaines années, une incidence significative dans la lutte contre le cancer. Pour plus d’informations : www.iric.ca

Renseignements

Manon Pepin
Directrice des communications et relations avec les médias
Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC)
Université de Montréal
manon.pepin@umontreal.ca │ (514) 343-7283