Bouvier_BoxMichel Bouvier, chercheur principal à l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) de l’Université de Montréal (UdeM) et professeur au Département de biochimie et médecine moléculaire de la Faculté de médecine ainsi que président et directeur général d’IRICoR, se positionne toutes disciplines confondues dans la liste 2014 des scientifiques les plus cités à l’échelle internationale selon les indicateurs scientifiques de Thomson Reuters, le chef de file mondial en information pour les entreprises et les professionnels.

Cette liste identifie annuellement les chercheurs les plus cités dans le monde. Les scientifiques apparaissant sur ce répertoire sont au nombre d’environ trois milles et sont ainsi parmi 1 % des chercheurs les plus cités.

« Nous sommes particulièrement fiers que M. Bouvier se classe parmi l’élite de la recherche scientifique. Ses travaux de recherche en pharmacologie moléculaire et en découverte de médicaments sont d’une importance capitale. De plus, son implication à l’essor de l’IRIC et son engagement envers la relève scientifique sont des éléments essentiels associés à la réussite de notre institut » déclare le Dr Guy Sauvageau, président et chef de la direction de l’IRIC.

Expert dans le domaine de la signalisation cellulaire, Michel Bouvier et son équipe ont effectué plusieurs percées d’envergure en ce qui a trait aux récepteurs couplés aux protéines G (RCPG). Ses travaux sur les mécanismes moléculaires de la régulation de cette classe importante de cibles thérapeutiques ont conduit à des changements de paradigmes en plus de contribuer au développent de nouveaux médicaments.

M. Bouvier s’est joint à l’IRIC en 2005 et a contribué à la création d’IRICoR de l’Université de Montréal (Institut de recherche en immunologie et en cancérologie – Commercialisation de la recherche), un organisme à but non lucratif, axé sur la découverte et la commercialisation de médicaments innovants.

À propos de l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie

Pôle de recherche et centre de formation ultramoderne, l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) de l’Université de Montréal a été créé en 2003 pour élucider les mécanismes du cancer et accélérer la découverte de nouvelles thérapies plus efficaces contre cette maladie. L’IRIC fonctionne selon un modèle unique au Canada. Sa façon innovante d’envisager la recherche a déjà permis de réaliser des découvertes qui auront, au cours des prochaines années, une incidence significative dans la lutte contre le cancer. Pour plus d’informations : www.iric.ca.

À propos de l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie – Commercialisation de la recherche

L’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie – Commercialisation de la recherche (IRICoR) est un organisme à but non lucratif de l’Université de Montréal (UdeM) qui a pour mission d’accélérer la découverte, le développement et la commercialisation de médicaments et de thérapies innovateurs provenant en particulier de l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC), d’autres unités de recherche scientifique de l’UdeM et de collaborateurs externes. IRICoR investit dans des projets particulièrement novateurs assurant une transition rapide de la recherche universitaire à la mise en marché et identifie les meilleurs partenaires de développement pour des projets commercialement prometteurs. Les projets soutenus par IRICoR ont accès aux infrastructures de découverte de médicaments de l’IRIC et à des professionnels issus de l’industrie pharmaceutique. Pour plus d’informations : www.iricor.ca