Krystel Vincent participera à la 68ème réunion des lauréats du prix Nobel de Lindau qui aura lieu du 24 au 29 juin 2018 en Allemagne. Sélectionnée par le comité d’examen scientifique du Conseil de l’événement, elle a obtenu cette distinction grâce à la portée de ses travaux menés avec Céline Laumont sur l’identification des cibles sur des cellules cancéreuses en immunologie du Cancer. Ces derniers ont permis de déchiffrer l’ADN humain et la manière d’activer les cellules T pour qu’elles reconnaissent et agissent plus efficacement contre des cellules cancéreuses.

Seuls les 600 jeunes scientifiques les plus qualifiés peuvent avoir l’opportunité de partager l’atmosphère unique de ces rencontres annuelles scientifiques. Quelques dizaines de lauréats du prix Nobel sont présents, à cette occasion, pour échanger avec la relève autour des trois disciplines des sciences naturelles du prix Nobel : la physiologie et la médecine, la chimie ou la physique. Durant six jours, l’événement a pour objectif de favoriser les échanges et le transfert de connaissances entre différentes générations, disciplines et cultures.

Étudiante à l’IRIC pendant neuf ans, Krystel Vincent est aujourd’hui titulaire d’un doctorat en immunobiologie. Elle vient d’intégrer le laboratoire de Claude Perreault comme agent de recherche pour poursuivre ses travaux sur le développement d’un vaccin thérapeutique pour combattre le cancer grâce au système immunitaire.