La relève de l’IRIC rayonne à l’étranger : Bastien Gerby est nommé chercheur au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) en France

À l’issue d’un concours national rigoureux et sélectif, Bastien Gerby a décroché un prestigieux poste de chercheur statutaire au CNRS en France. Anciennement stagiaire postdoctoral au sein de l’unité de recherche en hématopoïèse et leucémie dirigée par le Dr. Trang Hoang, chercheure principale à l’IRIC, son travail a conduit à identifier les cellules souches pré-leucémiques qui sont à l’origine de la leucémie aiguë lymphoblastique T (LAL-T). Ces cellules présentent un fort intérêt clinique puisque résistantes aux traitements conventionnels de chimiothérapie. Ainsi, ce travail a mené au développement d’un protocole innovant de criblage de milliers de composés chimiques sur ces cellules et à l’identification d’une molécule qui les éliminerait de façon plus efficace que les médicaments actuels. Les résultats de recherche du laboratoire du Dr. Trang Hoang ont été reconnus comme l’une des grandes avancées dans le domaine des cellules souches au Canada en 2016 par la Société canadienne du cancer.

Fort de son expérience de recherche multidisciplinaire appuyée par les plateformes technologiques de pointe à l’IRIC, Bastien Gerby exerce désormais son activité de jeune chercheur au sein de l’Oncopôle de Toulouse en France afin de développer une approche thérapeutique innovante pour le traitement des syndromes myélodysplasiques et des leucémies aiguës myéloïdes familiales.

 

Vingt jeunes professionnels s’unissent pour soutenir la recherche dans le cadre du Gala de boxe KO Cancer

Montréal, le 21 septembre 2017 – Le 29 septembre prochain, au Musée McCord à Montréal, se déroulera la toute première édition du gala de boxe KO Cancer au profit de l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC), organisé par les Jeunes philanthropes de l’IRIC.

En août 2016, vingt jeunes professionnels du Montréal Inc. ont décidé d’unir leurs forces pour soutenir une cause qui leur est chère, la recherche contre le cancer, et mis sur pied un événement-bénéfice au profit de la cause.

Les Jeunes philanthropes de l’IRIC sont des avocats, associés, pharmaciens, investisseurs, chercheurs et consultants qui ont choisi de dédier un volet de leur agenda professionnel à la philanthropie, et précisément à une étape charnière de la lutte contre la maladie, la première cause de mortalité au pays.  

« L’idée de lancer le groupe des Jeunes philanthropes de l’IRIC m’est venue à l’esprit lors de ma participation à l’édition 2016 du gala Audace de l’IRIC. J’ai pu constater l’importance que joue la recherche dans la lutte contre cette maladie et le travail fondamental des chercheurs de l’Institut. Le groupe s’est mobilisé rapidement au cours des mois suivants et la possibilité de faire notre part pour une cause qui nous est chère, et ce à notre manière, a suscité un grand intérêt dans mon réseau », souligne Sébastien D’Incau, cofondateur des Jeunes philanthropes de l’IRIC et consultant chez Egon Zehnder.

De jeunes boxeurs en vedette

Au programme, des combats de boxe opposant des boxeurs amateurs qui ont suivi un entraînement intensif de trois mois pour la cause. Trois étudiants de l’IRIC seront sur le ring : Amir Medjtoh, étudiant au doctorat en biologie moléculaire et Badr Sokrat, étudiant au doctorat en biochimie, au sein du laboratoire de Michel Bouvier, directeur général de l’IRIC s’affronteront lors du plus grand match de la soirée, ainsi que Sara Marullo, étudiante au doctorat en biologie moléculaire au sein du labo de Marc Therrien, directeur scientifique de l’IRIC. Ces trois fiers représentants troqueront leur sarrau pour des gants de boxe le temps d’une soirée au profit de la cause qui les anime.

« L’implication d’une nouvelle génération de philanthropes motivés est une excellente nouvelle pour notre Institut, dont la mission de recherche, de formation et de valorisation demeure plus que jamais d’actualité. Un événement philanthropique et mobilisateur tel que KO Cancer contribue à faire avancer nos connaissances et nous rapproche de nouveaux traitements », indique Michel Bouvier, directeur général de l’IRIC.

 

Pour vous procurer des billets, soutenir la collecte de fonds des participants, ou en apprendre davantage sur l’événement, rendez-vous au www.kocancer.ca

 

À propos des Jeunes philanthropes de l’IRIC

Formé en 2016, le groupe rassemble vingt jeunes professionnels du milieu des affaires montréalais qui s’activent à soutenir la recherche contre le cancer menée à l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC). À la suite d’une participation à l’édition 2016 d’Audace, un gala philanthropique annuel organisé par l’IRIC, est née la volonté des deux fondateurs du groupe, Sébastien D’Incau (consultant, Egon Zehnder) et Caroline Stephens (avocate, Fasken Martineau LPP), d’appuyer, à leur façon, une cause qui leur est chère.

 

À propos de l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) de l’Université de Montréal

Pôle de recherche et centre de formation ultramoderne, l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie de l’Université de Montréal a été créé en 2003 pour élucider les mécanismes du cancer et accélérer la découverte de nouvelles thérapies plus efficaces contre cette maladie. L’IRIC fonctionne selon un modèle unique au Canada. Sa façon innovante d’envisager la recherche a déjà permis de réaliser des découvertes qui auront, au cours des prochaines années, une incidence significative dans la lutte contre le cancer. Pour information: www.iric.ca

                                                                                                                            -30-

 

Source : Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) de l’Université de Montréal

 

Renseignement ou entrevue

 

Catherine Cardinal

Chef, Communication et relations avec les médias

514 343-6111, poste 41299

catherine.cardinal@umontreal.ca

 

 

Hélène Lapointe

Conseillère, Communication et relations avec les médias

514 343-6111, poste 30056

helene.lapointe@umontreal.ca

 

 

Cristina Annunzi

Conseillère, Communication et relations avec les médias

514 343-7283

cristina.annunzi@umontreal.ca

 

 

 

 

 

 

Les participants des Grands Défis IRIC recueillent 195 000 $ pour la recherche contre le cancer

Crédit photo : Joey Vasquez

Montréal, 18 septembre 2017 – Le 10 septembre dernier, sur le versant nord du Mont Royal, se déroulait la huitième édition des Grands Défis IRIC contre le cancer. Les participants ont roulé sur le circuit du Grand Prix Cycliste de Montréal, marché et couru, récoltant 195 000 $ pour la recherche contre le cancer et dépassant par le fait même le cap des 2 000 000 $ amassés depuis la création de l’événement en 2010.

La totalité des dons seront investis dans le Fonds des Grands Défis IRIC et convertis en bourses d’études supérieures. L’Institut accueille annuellement deux cents étudiants à ses programmes de maîtrise et doctorat spécialisés en recherche contre le cancer. Ceux-ci sont triés parmi les candidats des quatre coins de la planète en fonction de l’excellence de leur dossier académique. En plus d’une bourse de recherche, ils ont accès à un encadrement de premier ordre par des chercheurs aux expertises complémentaires, aux onze plateformes scientifiques à la fine pointe de la technologie et collaborent ainsi à l’une des 28 unités de recherche de l’IRIC.

 

 

Un créateur inspirant

Le Fonds des Grands Défis IRIC contre le cancer, tout comme l’événement, est une initiative du Dr Robert Patenaude. Alors qu’il était étudiant en médecine à l’Université de Montréal, Dr Patenaude reçoit un diagnostic de leucémie myéloïde chronique, un cancer incurable à l’époque. Avec quelques mois à vivre, Dr Claude Perreault, chercheur principal à l’IRIC et l’un des fondateurs de l’Institut, lui propose un traitement expérimental qui le guérira. Après avoir bénéficié d’une des premières greffes de moelle osseuse au Canada et constaté l’impact vital de la recherche, Dr Patenaude s’est engagé à appuyer la recherche contre le cancer par le biais du sport. Il est urgentologue au centre hospitalier Honoré-Mercier à Saint-Hyacinthe.

 

Nos précieux partenaires

L’IRIC tient à souligner le soutien de ses partenaires pour l’édition 2017 des Grands Défis IRIC contre le cancer : le Grand Prix Cycliste de Montréal, le Cimetière Notre-Dame-des-Neiges, l’Université de Montréal, Gran Fondo Éco et les Défis du Parc national de la Mauricie.

 

Il est toujours possible de faire un don

Les Grands Défis IRIC continuent de recueillir les dons jusqu’au 1er décembre 2017. Pour de faire, veuillez accéder au site grandsdefisIRIC.ca. Un reçu d’impôt est émis pour les dons de 20$ et plus.

 

À propos du Fonds des Grands Défis IRIC contre le cancer

Créé en 2009, le Fonds des Grands Défis IRIC contre le cancer a notamment comme objectif de financer deux programmes de bourses d’excellence pour recruter et former les meilleurs jeunes scientifiques de par le monde dans le domaine de la recherche sur le cancer. Le programme des Bourses IRIC scientifiques de demain est destiné à des étudiants de premier cycle universitaire qui souhaitent faire un stage à l’IRIC dans le but de poursuivre des études de cycles supérieurs. Le programme des Bourses Persévérance s’adresse pour sa part à des étudiants de deuxième cycle universitaire en biologie des systèmes, dont la formation est en alternance entre des apprentissages théoriques et des applications pratiques.

 

À propos de l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC)

Pôle de recherche et centre de formation ultramoderne, l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie de l’Université de Montréal a été créé en 2003 pour élucider les mécanismes du cancer et accélérer la découverte de nouvelles thérapies plus efficaces contre cette maladie. L’IRIC fonctionne selon un modèle unique au Canada. Sa façon innovante d’envisager la recherche a déjà permis de réaliser des découvertes qui auront, au cours des prochaines années, une incidence significative dans la lutte contre le cancer. Pour information: www.iric.ca

 

Pour rester branché

Facebook : iric.umontreal

Twitter : @IRIC_umontreal

#grandsdefisiric

                                                                                                                                                                                                    -30-

 

Source : Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) de l’Université de Montréal

 

Renseignement ou entrevue

 

Catherine Cardinal

Chef, Communication et relations avec les médias

514 343-6111, poste 41299

catherine.cardinal@umontreal.ca

 

 

Hélène Lapointe

Conseillère, Communication et relations avec les médias

514 343-6111, poste 30056

helene.lapointe@umontreal.ca

 

 

Cristina Annunzi

Conseillère, Communication et relations avec les médias

514 343-7283

cristina.annunzi@umontreal.ca

 

Cumulez les kilomètres pour vaincre le cancer! Roulez sur le circuit des pros le matin du Grand Prix Cycliste de Montréal à l’occasion des Grands Défis IRIC contre le cancer

Montréal, 30 août 2017 – Le matin du 10 septembre prochain, les Grands Défis de l’IRIC contre le cancer vous invitent à rouler sur le circuit du Grand Prix Cycliste de Montréal (GPCM) avant le départ de la course UCI WorldTour, tout en faisant votre part pour la recherche!

Les Grands Défis IRIC sont organisés par l’Institut de recherche en immunologie et cancérologie (IRIC) de l’Université de Montréal, fier de pouvoir compter sur le soutien du Grand Prix Cycliste de Montréal qui lui donne un accès exclusif au parcours des pros.

Une activité pour tous

En solo, en équipe, en famille ou entre amis, les Grands Défis IRIC proposent des activités sportives pour tous les goûts. En plus du vélo, les participants peuvent s’inscrire à une course de 5 ou 10 km, de même qu’à une marche de 5 km, le tout se déroulant sur le Mont Royal. Les participants pourront par la suite rester sur le site pour encourager les coureurs du WorldTour.

Un défi au profit de la relève scientifique

Les sommes amassées seront versées au Fonds des Grands Défis IRIC contre le cancer qui a pour objectif, entre autres, de financer deux programmes de bourses d’excellence pour recruter et former les meilleurs jeunes scientifiques de partout dans le monde. Depuis 2009, le Fonds a permis d’offrir plus de 200 bourses pour une valeur totale de près de 2 millions de dollars.

Dominique Perras : porte-parole officiel de l’édition 2017

Pour la 8e édition des Grands Défis IRIC contre le cancer, Dominique Perras, ex-cycliste professionnel, se joint à la cause en tant que porte-parole officiel. Ce dernier a été membre de l’équipe nationale de cyclisme sur route de 1992 à 2008, champion canadien en 2003 et membre d’équipes professionnelles suisses, australiennes et américaines de 1999 à 2007.

Son association à l’événement et son engagement envers la cause sont d’autant plus naturels, outre son impressionnante feuille de route, que son premier entraîneur de cyclisme, Richard Michaud, a été emporté par la maladie. « C’est avec grand plaisir que je m’associe aux Grands Défis de l’IRIC contre le cancer et que j’encourage les efforts de recherche de l’Institut, un acteur de premier plan dans la lutte contre le cancer. »

Un inspirant créateur

Le Fonds des Grands Défis IRIC contre le cancer, tout comme l’événement, est une initiative du Dr Robert Patenaude. Alors qu’il était étudiant en médecine à l’Université de Montréal, Dr Patenaude reçoit un diagnostic de leucémie myéloïde chronique, un cancer incurable à l’époque. Alors que ce dernier n’avait que quelques mois à vivre, Dr Claude Perreault, chercheur principal à l’IRIC et l’un des fondateurs de l’Institut, lui propose un traitement alors au stade expérimental qui finira par le guérir. Après avoir bénéficié d’une des premières greffes de moelles osseuses au Canada et constaté l’impact vital de la recherche, Dr Patenaude s’est engagé à appuyer la recherche contre la maladie par le biais du sport. Il est urgentologue au centre hospitalier Honoré-Mercier à Saint-Hyacinthe.

Nos précieux partenaires

L’IRIC tient à souligner le soutien de ses partenaires pour l’édition 2017 des Grands Défis IRIC contre le cancer : le Grand Prix Cycliste de Montréal, le Cimetière Notre-Dame-des-Neiges, l’Université de Montréal, Gran Fondo Éco et les Défis du Parc national de la Mauricie.

  

Pour vous inscrire ou faire un don

Rendez-vous au grandsdefisiric.ca

 

Pour rester branché

Facebook : iric.umontreal

Twitter : @IRIC_umontreal

 

#grandsdefisiric

 

À propos du Fonds des Grands Défis IRIC contre le cancer

Créé en 2009, le Fonds des Grands Défis IRIC contre le cancer a notamment comme objectif de financer deux programmes de bourses d’excellence pour recruter et former les meilleurs jeunes scientifiques de par le monde dans le domaine de la recherche sur le cancer. Le programme des Bourses IRIC scientifiques de demain est destiné à des étudiants de premier cycle universitaire qui souhaitent faire un stage à l’IRIC dans le but de poursuivre des études de cycles supérieurs. Le programme des Bourses Persévérance s’adresse pour sa part à des étudiants de deuxième cycle universitaire en biologie des systèmes, dont la formation est en alternance entre des apprentissages théoriques et des applications pratiques.

À propos de l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC)

Pôle de recherche et centre de formation ultramoderne, l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie de l’Université de Montréal a été créé en 2003 pour élucider les mécanismes du cancer et accélérer la découverte de nouvelles thérapies plus efficaces contre cette maladie. L’IRIC fonctionne selon un modèle unique au Canada. Sa façon innovante d’envisager la recherche a déjà permis de réaliser des découvertes qui auront, au cours des prochaines années, une incidence significative dans la lutte contre le cancer. Pour information: www.iric.ca

 

-30-

 

Source : Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) de l’Université de Montréal

 

Renseignement ou entrevue

Catherine Cardinal

Chef, Communication et relations avec les médias

514 343-6111, poste 41299

catherine.cardinal@umontreal.ca

   

Hélène Lapointe

Conseillère, Communication et relations avec les médias

514 343-6111, poste 30056

helene.lapointe@umontreal.ca

 

Cristina Annunzi

Conseillère, Communication et relations avec les médias

514 343-7283

cristina.annunzi@umontreal.ca

 

 

Nomination et renouvellement de mandat au conseil d’administration de l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie de l’Université de Montréal

Montréal, 7 août 2017- L’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) de l’Université de Montréal (UdeM) est heureux d’annoncer le renouvellement de mandat de M. Robert Tessier, à titre de président du conseil d’administration, et la nomination de Mme Lucie Rémillard, comme nouvelle membre du CA, par le comité exécutif de l’UdeM.

L’IRIC accueille avec enthousiasme le renouvellement de mandat de M. Robert Tessier, également président du CA de la Caisse de dépôt et placement du Québec. Son mandat à la tête du CA de l’IRIC se poursuivra pour une période de trois ans.

À titre de président du CA, M. Tessier, fort de ses 12 années d’implication à l’Institut, sera entouré d’une équipe de collaborateurs dévoués ayant des expertises riches et pouvant mettre à contribution des réseaux variés tant académiques, d’affaires que philanthropiques.

L’IRIC pourra donc compter sur l’appui de Lucie Rémillard, administratrice de sociétés ayant acquis au fil des ans une grande connaissance du milieu philanthropique, sur l’expérience diversifiée de Frédéric Bouchard, doyen de la Faculté des arts et des sciences (FAS) de l’UdeM, ainsi que sur le dévouement des membres siégeant sur le CA : Dre Marie-Josée Hébert, vice-rectrice à la recherche, à la découverte, à la création et à l’innovation de l’UdeM, Dre Hélène Boisjoly, doyenne de la Faculté de médecine de l’UdeM, Jacques Bernier, associé principal chez Teralys Capital, Marie-Josée Coutu, présidente de la Fondation Marcelle et Jean Coutu, Jean Royer, vice-président de Distinction Capital, Michel Bouvier, directeur général et chercheur principal à l’IRIC, et Marc Therrien, directeur scientifique et chercheur principal à l’IRIC.

« L’IRIC est privilégié de pouvoir compter sur un CA de si grande qualité qui, par son engagement et son attachement à la cause de la recherche, continue de soutenir les objectifs et le développement de l’Institut. »

– Michel Bouvier, directeur général et chercheur principal à l’IRIC

L’IRIC profite de l’occasion pour remercier chaleureusement les membres sortants du CA pour leur implication et leur soutien indéfectible tout au long de leur mandat. Merci à Tania Saba, ex-doyenne par intérim de la FAS de l’UdeM et professeure titulaire à l’UdeM, à Gérard Boismenu, vice-recteur au développement académique et à la transformation institutionnelle de l’UdeM, à Johane Boucher‑Champagne, ex-présidente du CA d’IRICoR, et à Jacques Parisien, administrateur et conseiller de plusieurs sociétés canadiennes.

À propos de l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC)

Pôle de recherche et centre de formation ultramoderne, l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie de l’Université de Montréal a été créé en 2003 pour élucider les mécanismes du cancer et accélérer la découverte de nouvelles thérapies plus efficaces contre cette maladie. L’IRIC fonctionne selon un modèle unique au Canada. Sa façon innovante d’envisager la recherche a déjà permis de réaliser des découvertes qui auront, au cours des prochaines années, une incidence significative dans la lutte contre le cancer. Pour information: www.iric.ca

-30-

 

Source : Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) de l’Université de Montréal

 

Renseignements et entrevues

 

Catherine Cardinal

Chef, Communication et relations avec les médias

514 343-6111, poste 41299

catherine.cardinal@umontreal.ca

 

 

Cristina Annunzi

Conseillère, Communication et relations avec les médias

514 343-7283

cristina.annunzi@umontreal.ca

1e journée des stagiaires d’été 2017 de l’IRIC

 

Ce mardi 1août se tenait la première journée des stagiaires de l’été 2017 de l’IRIC!

Les stagiaires ont offert plus de 20 présentations par affiche, démontrant les travaux effectués tout au long de la période estivale. Il s’agit souvent de leur première expérience de présentation par affiche et leur seule opportunité d’effectuer l’exercice dans leur parcours au BAC. Les présentations ont d’ailleurs été évaluées par des étudiants au Ph. D. et au postdoctorat à l’IRIC.

Cet événement est né de la volonté du comité de recrutement étudiant de l’Institut d’avoir une activité scientifique organisée par et pour les stagiaires d’été.

Félicitations aux gagnants de la journée, sélectionnés pour l’excellence de leur présentation :

  • Hera Canaj, Labo de Brian Wilhelm

The potential role of Grem-1 in the development of B-acute lymphoblastic leukemia

  • Angeli Li, Labo d’Alain Verreault

Characterization of the C. albicans histone acetyltransferase cofactor CaAsf1

  • Trent Nelson, Labo de Pierre Thibault

Identification of SUMO1 substrates by mass spectrometry

  • Keara Sutherland, Labo de Michel Bouvier

Ligand-biased signalling of the µ-upioid receptor

  • Alexandre Poirier, Labo de Trang Hoang

Oncogenes SCL and LMO1: a cell size perspective

 

 

Une mention spéciale a également été attribuée à Ryan Krochak (Labo de Pierre Thibault et Claude Perreault) pour sa présentation Novel Proteogenomics Approach to Identify Tumor-Specific Antigens of Ovarian Cancer Cells.

Membres du comité organisateur :

  • Alex Anderson, stagiaire 1e cycle de Wilfrid Laurier University – Labo Smith
  • Hera Canaj, stagiaire de 1e cycle de University of Western Ontario – Labo Wilhelm
  • Godwin Chan, stagiaire de 1e cycle de McMaster University – Labo Bouvier
  • Sarah Song, stagiaire de 1cycle de McMaster University – Labo Major
  • Valérie De Rop, Ph. D. – Coordonnatrice au recrutement étudiant

Deux nouvelles nominations au sein du CA d’IRICoR

Montréal, 31 juillet 2017— IRICoR (Institut de recherche en immunologie et en cancérologie-commercialisation de la recherche) se réjouit d’annoncer la nomination du Dr Martin Godbout, président de Hodran Consultants Inc., à titre de nouveau président de son conseil d’administration (CA), ainsi que celle de Mme Catherine Bouchard, chef de la recherche, soins de santé, Caisse de dépôt et placement du Québec, comme nouvelle membre du CA.

Dr Godbout se joint au CA d’IRICoR en y apportant une expertise étoffée dans le secteur des sciences de la vie. Il pourra favoriser et accélérer l’émergence de projets porteurs, notamment grâce à ses riches connaissances dans le domaine et son expérience de près de 30 ans dans le milieu. Dr Godbout a été président-directeur général de la Société Innovatech Québec, un fonds de capital de risque en technologie. Il a poursuivi son parcours professionnel dans le secteur du capital de risque biopharmaceutique au sein de BioCapital, à titre de vice-président exécutif, pour ensuite fonder et présider Génome Canada qu’il a dirigé pendant plus de 10 ans en tant que chef de la direction.

Il a également siégé sur les CA de plusieurs sociétés biopharmaceutiques, d’organismes à but non lucratif impliqués dans le financement de la recherche et de l’innovation et d’organismes philanthropiques. Il est présentement président du CA de AmorChem-I, BioContact, BioQuébec et Génome Québec, et membre du CA de sociétés, dont le Fonds de recherche du Québec – Santé. Dr Godbout détient un baccalauréat en biochimie et un doctorat en physiologie et endocrinologie moléculaire de l’Université Laval. Il a poursuivi sa formation postdoctorale en neurobiologie moléculaire au Scripps Research Institute de San Diego. Dr Godbout est également Officier de l’Ordre du Canada.

« C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous accueillons Dr Godbout au sein de notre équipe. Ses riches expériences professionnelles tant dans le secteur de la santé que dans celui des affaires, ainsi que son vaste réseau professionnel, seront de précieux atouts dans la poursuite des initiatives stratégiques d’IRICoR.»

Nadine Beauger, Directrice générale d’IRICoR

Dr Godbout succède à Mme Johane Boucher-Champagne qui assumait les fonctions de présidente du CA depuis 2011 après avoir été membre depuis 2009. IRICoR remercie Mme Boucher-Champagne, qui, avec son expérience affûtée dans le réseau des sciences de la vie, a été une ressource précieuse pour l’organisation.

« Par sa profonde connaissance du milieu pharmaceutique et ses habiletés de gouvernance, Mme Boucher-Champagne a su soutenir et faire avancer les initiatives d’IRICoR, de sorte que l’organisation se positionne comme leader en commercialisation. Nous la remercions pour ses 8 années de dévouement. »

Michel Bouvier, directeur général et chercheur principal à l’IRIC (Institut de recherche en immunologie et en cancérologie)

Mme Catherine Bouchard amène au CA d’IRICoR son expérience cumulée de plus de 10 ans dans le domaine des marchés financiers. Elle occupe le poste de chef de la recherche, soins de santé à la Caisse de dépôt et placement du Québec qu’elle avait joint en 2012 en tant qu’analyste principale en soins de la santé. Avant de se joindre à la CDPQ, Mme Bouchard a œuvré pendant 5 ans chez Valeurs Mobilières Banque Laurentienne, en tant qu’analyste principale couvrant les sciences de la vie. Son expertise en analyse d’industries et sa connaissance du secteur de la santé seront des atouts précieux pour IRICoR. Mme Bouchard est détentrice d’un baccalauréat en microbiologie et immunologie et d’une maîtrise en sciences biomédicales de l’Université de Montréal, ainsi que d’une maîtrise en administration des affaires de HEC Montréal.

Dr Godbout et Mme Bouchard se joignent à un conseil d’administration qui se distingue par la grande implication, l’expertise variée en sciences de la vie et en affaires, ainsi que le réseau étendu de ses membres actuels.

À propos de l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie – Commercialisation de la recherche (IRICoR)

Pôle de découverte de médicaments et de maturation de projets de l’Université de Montréal, IRICoR est un organisme à but non lucratif basé à l’IRIC dont le mandat est d’accélérer la découverte, le développement et la commercialisation de nouvelles thérapies en cancer, immunothérapie et domaines connexes. Depuis sa création en 2008, IRICoR allie avec succès expertises d’affaires et de recherche de pointe selon les standards de l’industrie sous un même toit au sein d’un institut internationalement reconnu. IRICoR investit et soutient des projets particulièrement novateurs assurant une transition efficace de la recherche fondamentale en thérapies novatrices plus rapidement accessibles aux patients, par le biais de partenariats de co-développement avec l’industrie ou de création d’entreprises dérivées. IRICoR donne ainsi accès à des projets académiques sélectionnés à une chaîne intégrée de découverte de médicaments pourvue d’un des plus grands groupes de chimie médicinale en milieu académique au Canada.  Pour plus d’informations sur IRICoR : www.iricor.ca

À propos de l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC)

Pôle de recherche et centre de formation ultramoderne situé au cœur même de l’Université de Montréal, l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) a été créé en 2003 afin d’élucider les mécanismes du cancer et d’accélérer la découverte de nouvelles thérapies plus efficaces contre cette maladie. L’IRIC fonctionne selon un modèle unique au Canada. Sa façon novatrice d’envisager la recherche a déjà permis de réaliser des découvertes qui auront, au cours des prochaines années, une incidence significative dans la lutte contre le cancer. Pour plus d’informations sur l’IRIC : www.iric.ca.

À propos de l’Université de Montréal

Montréalaise par ses racines, internationale par vocation, l’Université de Montréal (UdeM) compte parmi les cent meilleures universités au monde. Elle a été fondée en 1878, et forme aujourd’hui avec ses deux écoles affiliées, HEC Montréal et Polytechnique Montréal, le premier pôle d’enseignement supérieur et de recherche du Québec et l’un des plus importants en Amérique du Nord. L’Université de Montréal réunit plus de 2 700 professeurs et chercheurs et accueille plus de 68 000 étudiants. Pour de plus amples informations : www.umontreal.ca.

Renseignements

 

Catherine Cardinal

Chef, Communication et relations avec les médias

514 343-6111, poste 41299

catherine.cardinal@umontreal.ca

 

 

Cristina Annunzi

Conseillère, Communication et relations avec les médias

514 343-7283

cristina.annunzi@umontreal.ca

Record de 75 000 $ amassés lors du Tournoi de golf de l’Outaouais organisé par la Famille Blais au profit de l’IRIC

Angélique Bellemare-Pelletier, Matthew Smith, Stéphane Pinsonneault, Etienne Gagnon, Richard Martin, Guy Sauvageau et Anne Marinier accompagnés de Pierre Blais

Pour sa 8e édition, le Tournoi de golf de l’Outaouais/Fonds Famille Blais au profit de l’IRIC, a permis d’amasser un montant record de 75 000 $, dépassant ainsi de 15 000 $ le montant récolté l’an dernier.

Pour l’occasion, ce sont plus de 140 joueurs qui ont pris part au tournoi dans le but de sensibiliser et de mobiliser leurs proches à la cause. L’événement revêt une signification toute particulière, étant donné que l’instigateur du tournoi, M. Pierre Blais, a lui-même survécu à la maladie, grâce à un traitement expérimental proposé par le Dr Sauvageau, hématologue et chercheur principal à l’IRIC. Dr Sauvageau a d’ailleurs fait un généreux don de 10 000 $ pour soutenir l’initiative.

C’est dans ce cadre que messieurs Patrick Brisson, Directeur des ventes et développement chez Joroma Constructions et président d’honneur de l’édition 2017 du tournoi, Pierre Blais, fondateur du tournoi et survivant du cancer, de même que le Dr Guy Sauvageau, se sont adressés aux quelques 170 convives rassemblés pour le traditionnel souper clôturant la journée.

L’IRIC est fier de pouvoir compter sur des partenaires comme la Famille Blais, qui, par leur fidèle engagement, lui permette de poursuivre ses recherches pour vaincre le cancer. C’est plus de 335 000 $ qui ont été amassés par le Fonds de la Famille Blais au profit de la cause. Ils sont devenus, au cours des années, des ambassadeurs naturels et porteurs d’espoir pour l’Institut.

Vincent-Philippe Lavallée, étudiant à l’IRIC est récipiendaire de la prestigieuse Bourse Vanier des IRSC

Vincent-Philippe Lavallée, étudiant au doctorat à l’IRIC, a reçu une importante subvention du Programme de bourses d’études supérieures du Canada Vanier (BESC Vanier).

Cette bourse des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), d’un montant de 150,000 $ sur trois ans, récompense les étudiants faisant preuve de leadership et dont les réalisations universitaires sont exceptionnelles.

La thèse de Vincent-Philippe, intitulée « Interrogations génétique, transcriptomique et chimique des leucémies myéloïdes aiguës humaines » l’a mené à étudier un sous-groupe de leucémies myéloïdes aiguës appelées leucémies promyélocytaires aiguës (LPA). Ces leucémies sont caractérisées par des saignements sévères qui constituent une cause de mortalité fréquente. Vincent-Philippe, en collaboration avec les membres du laboratoire au sein duquel il évolue, a identifié une protéine, appelée podoplanine, qui serait en partie responsable de ces saignements. Son projet consiste donc à mieux comprendre le rôle de cette protéine dans les saignements liés à cette leucémie, et à en déterminer son utilité pour en faciliter le diagnostic.

D’ailleurs, le prochain concours du Programme est officiellement lancé. La date limite pour la présentation des mises en candidature est le 1er novembre 2017.
L’évaluation des candidatures est basée sur trois critères de sélection, soit l’excellence universitaire, le potentiel de recherche et les compétences en leadership.

Pour plus d’information sur le Programme de bourses d’études supérieures du Canada Vanier : www.vanier.gc.ca/fr/home-accueil et consulter les résultats de l’édition 2017 : www.vanier.gc.ca/fr/scholar_search-chercheur_recherche_2017

 

L’IRIC reçoit 43 étudiants des quatre coins du monde pour son Concours de recrutement 2017

Pour la 4e année consécutive, l’IRIC convie des d’étudiants à découvrir ses programmes d’études supérieures dans le domaine de la recherche sur le cancer.

Ceux-ci proviennent de plus de 25 universités différentes et d’une dizaine de pays. Parmi les quelque 160 applications reçues, les étudiants sélectionnés ont été choisis pour l’excellence de leur parcours académique.

Le concours offre une opportunité unique de découvrir les activités et les programmes de maîtrise et de doctorat de l’Institut, ses laboratoires et ses plateformes scientifiques.

De plus, les étudiants invités pourront s’entretenir individuellement avec la communauté des chercheurs de l’IRIC.

À l’issue du Concours, certains participants pourraient recevoir une offre de recrutement de la part d’un ou de plusieurs chercheurs. Un soutien financier leur ait assuré tout au long de leur formation.

Suivez l'IRIC

Logo UdeM