Conseiller / Conseillère recherche (santé, nature & vie) - Chimie médicinale

Veuillez soumettre votre candidature d’ici le 31 décembre 2021.

Seuls les candidats retenus seront contactés.

Pour connaître toutes les opportunités d’emploi visitez la page carrière de notre site.

Titre de l’emploi

Conseiller / Conseillère recherche (santé, nature & vie) – Chimie médicinale

Division / Unité

Unité de découverte de médicaments (UDM)

Supérieur immédiat

Anne Marinier

*Plusieurs postes à combler* 

Description du mandat

L’unité de découverte du médicament (UDM) de l’Institut de Recherche en Immunologie et Cancérologie (IRIC) à l’Université de Montréal a pour rôle de concevoir et de synthétiser de nouvelles entités chimiques ayant une activité biologique ou thérapeutique. Elle vise plus particulièrement à optimiser la fonction thérapeutique de certains composés dits « têtes de série » ou « composés phares » identifiés lors de criblages à haut débit ou par voie de synthèse, et ce, à l’aide d’études approfondies de relation structure-activité. La UDM est à la recherche de candidats possédant une expertise en en chimie organique pour l’aider dans sa recherche de nouveaux médicaments.

Sous la supervision d’un directeur associé de l’unité et d’un chef de projet, la personne titulaire du poste est responsable de concevoir et synthétiser de nouvelles molécules biologiquement actives et de les caractériser. De manière autonome, elle doit être en mesure d’élaborer la synthèse la plus efficace de ces molécules de façon à ce qu’une collection d’analogues puisse être rapidement préparée. Elle doit être aussi en mesure d’évaluer les priorités, d’identifier et d’exécuter les expériences pertinentes au bon avancement du projet, de façon à répondre aux délais imposés par le projet. Elle sera amenée à présenter ses travaux, son interprétation des résultats et ses idées ou plans futurs à l’équipe de recherche. À certaines occasions, le conseiller ou la conseillère recherche pourra avoir à coordonner le travail d’un chimiste de moindre expérience, d’agent ou agente de recherche ou d’étudiante ou d’étudiant.

Principaux défis

  • Participer à la conception et à la planification de nouveaux projets;
  • Déterminer les protocoles à suivre. Déterminer, adapter et modifier les techniques pour obtenir de nouveaux types de résultats;
  • Peut être appelé à répartir le travail d’un groupe. Évaluer et valider la qualité et pertinence des résultats obtenus du personnel qu’il/elle coordonne;
  • Analyser et interpréter les résultats. Proposer des suites aux projets;
  • Rédiger des articles scientifiques (Description du projet, revue de littérature, cadre théorique, discussion et interprétation des résultats);
  • Présenter, interpréter et expliquer les travaux du laboratoire lors de rencontres, conférences, etc.;
  • Rédiger les rapports écrits (cahiers de laboratoire) et préparer les présentations orales visant à faire le point sur le projet lors des rencontres régulières avec les autres membres de l’équipe. La personne titulaire du poste peut aussi être appelée à présenter les résultats scientifiques du projet dans différentes rencontres scientifiques ou aux collaborateurs externes;
  • Contribuer à la conception et synthèse de nouvelles molécules. Analyser et interpréter les résultats biologiques en relation avec la structure des molécules (SAR) et en collaboration avec le supérieur immédiat, proposer les prochains analogues à synthétiser et stratégies nécessaires à l’avancement du projet;
  • Maintenir un cahier de laboratoire décrivant les méthodes de synthèse, les résultats expérimentaux ainsi que la caractérisation des composés selon les standards exigés;
  • Développer une bonne compréhension des aspects biologiques du projet (cible thérapeutique, essais biologiques, défis spécifiques) notamment lors de l’interprétation des résultats et la planification des activités;
  • Dans le cadre de rédaction de demandes de brevets ou d’articles scientifiques, participer à la rédaction de la partie expérimentale reliée à ses contributions au projet;
  • Satisfaire aux plus hauts standards de l’industrie dans l’exécution des tâches;
  • Assumer des tâches connexes pour assurer le bon fonctionnement du laboratoire (par exemple : entretien de l’équipement, stockage des laboratoires, inventaire etc.).

Profil recherché

Éducation et expérience

  • Diplôme universitaire de maîtrise en chimie organique; plus de 2 ans d’expérience pertinente dans un domaine connexe comme la chimie médicinale et pertinente au projet de recherche (un atout);
  • Diplôme universitaire de doctorat en chimie organique ou dans un champ de spécialisation approprié (expérience pertinente dans un domaine connexe à la synthèse organique et/ou à la chimie médicinale et pertinente au projet de recherche (un atout)

Aptitudes et habiletés

  • Grande autonomie du point de vue technique et résolution de problèmes, tant pour le développement et l’optimisation des synthèses que de l’analyse des résultats et leur interprétation;
  • Aptitudes au travail d’équipe dans un environnement multidisciplinaire;
  • Habilités en communications orales et écrites;
  • Initiative et créativité;
  • Une bonne connaissance des principes de chimie médicinale gouvernant la conception de nouvelles molécules à des fins thérapeutiques est un atout.

Comment postuler

Les candidats intéressés doivent soumettre leur candidature sur le site Carrières de l’Université de Montréal.

Pour ce faire, les employés de l’Université de Montréal doivent déposer leur curriculum vitae en ligne via leur libre-service Synchro.

Ceux pour qui il s’agit d’une première demande devront d’abord procéder à la création de leur profil et postuler à l’affichage no. 518393.

Nous remercions tous les candidats de leur intérêt. Veuillez néanmoins prendre note que seuls les candidats sélectionnés seront contactés.

Faire carrière à l’UdeM : aider la société, relever des défis et être considéré

L’Université de Montréal forme avec ses écoles affiliées, HEC Montréal et Polytechnique Montréal, le premier pôle d’enseignement et de recherche du Québec par son nombre d’étudiants et de professeurs, ainsi que son volume de recherche.
Nos employés peuvent compter sur une rémunération globale concurrentielle, des conditions de travail et un milieu de vie exceptionnels.

Programme d’accès à l’égalité en emploi

Par l’entremise de son programme d’accès à l’égalité en emploi, l’Université de Montréal invite les femmes, les Autochtones, les minorités visibles, les minorités ethniques et les personnes ayant des limitations à soumettre leur candidature. Lors du recrutement, nos outils de sélection peuvent être adaptés selon les besoins des personnes vivant avec des limitations et qui en font la demande. Soyez assurés de la confidentialité de cette information.
L’Université adopte une définition large et inclusive de la diversité qui va au-delà des lois applicables. Elle encourage ainsi toutes les personnes, peu importe leurs caractéristiques, à poser leur candidature.

Exigences en matière d’immigration

Nous invitons tous les candidats qualifiés à postuler à l’UdeM. Conformément aux exigences de l’immigration au Canada, veuillez noter que la priorité sera toutefois accordée aux citoyens canadiens et aux résidents permanents

À propos d’Anne Marinier

Anne Marinier et son équipe de chimistes et de biologistes développent deux volets de recherche liés à la découverte de médicaments.

Dans un premier volet, ils conçoivent, synthétisent et caractérisent de nouvelles entités chimiques ayant une activité biologique ou thérapeutique dans le domaine du cancer et autres indications cliniques sans options thérapeutiques satisfaisantes. À l’aide d’études approfondies de relation structure-activité, la fonction thérapeutique des composés dits têtes de série ou composés phares identifiés lors de criblages à haut débit ou par voie de synthèse, est optimisée pour conduire à des composés candidats aux études cliniques.

Le deuxième volet de recherche porte sur la conception et la synthèse de librairies chimiques basées sur de nouvelles structures appartenant à des espaces chimiques inexploités. À la suite de criblages en systèmes cellulaires, les têtes de série provenant de ces librairies sont utilisées pour identifier de nouvelles cibles thérapeutiques suivant différentes approches biochimiques et génétiques. Ces nouvelles cibles deviennent ensuite la pièce maîtresse d’approches thérapeutiques innovantes pour le traitement du cancer.