Stagiaire postdoctoral en biochimie et biophysique des protéines - Unité de recherche en structure et fonction du noyau cellulaire

Veuillez soumettre votre candidature d’ici le 31 mai 2021.

Seuls les candidats retenus seront contactés.

Pour connaître toutes les opportunités d’emploi visitez la page carrière de notre site.

Détails à propos du poste

Statut: Temps plein

Salaire: À déterminer en fonction des minimums et maximums prévus par la convention collective

Date d’entrée en fonction: Dès que possible

Durée prévue: 1 an avec possibilité de prolongation

Description du mandat :

Opportunité pour un stage postdoctoral pour une personne hautement motivée sur le plan scientifique et créatif dans le laboratoire du professeure Katherine Borden à l’Institut de Recherche en Immunologie et Cancer (IRIC) de l’Université de Montréal (www.iric.ca). Le laboratoire Borden s’intéresse à la compréhension des événements biochimiques entourant le traitement de l’ARN et sa dérégulation dans le cancer, en particulier dans les cancers à diffusion hématogène tels que la LMA. Nous étudions comment la dérégulation de certains facteurs, tel qu’eIF4E, peuvent modifier la physiologie cellulaire en impactant à différents niveaux le traitement de l’ARN. Le projet consistera à élucider de nouvelles voies pour eIF4E afin de promouvoir la motilité cellulaire au niveau biochimique. Le travail s’appuie sur un ensemble substantiel de données, de systèmes modèles et de réactifs établis dans notre laboratoire. Pour plus d’informations sur notre travail, visitez les sites Web du laboratoire (https://www.borden.iric.ca/ ; www.iric.ca ; www.ribatrial.com; https://scholar.google.ca/Katherine-Borden).

Les candidats doivent avoir une formation en biochimie des protéines et / ou en biophysique pour approfondir la compréhension des fondements biochimiques des nouvelles activités de traitement de l’ARN liées au cancer. Une expérience en résolution de structure des protéines et en RMN est considérée comme un plus. Le candidat sera invité à rejoindre une équipe dynamique et hautement collaborative, avec une expertise dans divers domaines allant de l’élucidation des structures au développement biochimique, structurel, cellulaire, clinique et thérapeutique. Notre laboratoire est composé d’un mélange d’étudiants, de boursiers postdoctoraux et de personnel de recherche avec une forte saveur internationale. Le laboratoire pense que la meilleure science découle de la diversité.

Le laboratoire offre un environnement de formation unique intégrant la biologie structurale, la biochimie, la biologie de l’ARN et les sciences cliniques. Nous avons un accès direct à des installations de pointe (https://www.iric.ca/en/research/platforms-and-infrastructures) pour accélérer la recherche.

Le campus de l’Université de Montréal est un environnement idéal pour la formation postdoctorale et le développement de carrière. Il offre un cadre d’intégration avec diverses activités de recherche fondamentale combinées pour favoriser un environnement riche.

 

Profil recherché:

  • Doctorat dans une discipline connexe (biochimie, biologie moléculaire, biophysique…)
  • Les étudiants au doctorat sur le point de graduer peuvent aussi appliquer.
  • Expérience substantielle en biochimie des protéines et biophysique. Expérience en élucidation de structures de protéines et en RMN serait un atout.

 

Pour soumettre votre candidature:

Nous prions les candidats intéressés de soumettre un CV complet, une lettre de présentation qui indique les intérêts ainsi qu’une liste des publications et une liste de personnes références au courriel bordenlabjobs@gmail.com

Nous remercions tous les candidats de leur intérêt. Veuillez néanmoins prendre note que seuls les candidats sélectionnés pour participer au processus de sélection seront contactés.

 

Programme d’accès à l’égalité en emploi:

L’IRIC et l’Université de Montréal prônent l’inclusion et l’équité en emploi.  Nous invitons les minorités visibles et ethniques ainsi que les femmes, les autochtones, les personnes handicapées et les personnes de toutes orientations et identités sexuelles à poser leur candidature.

 

À propos du laboratoire Borden:

Katherine Borden et son équipe essaient de répondre à une question fondamentale de la biologie des cancers: comment des cellules normales se transforment en cellules cancéreuses, en particulier les leucémies? Leur recherche est axée sur la protéine eIF4E et comment sa dérégulation amène la  transformation cellulaire et les leucémies. Une meilleure compréhension du rôle de cette protéine pourrait s’avérer utile dans le développement de thérapies contre la leucémie. Une de ces thérapies est la ribavirine, qui cible eIF4E et a mené à une rémission chez certains patients atteints de leucémie myéloide aigue. Des essais en cours tentent d’augmenter la durée et la fréquence des remissions en combinant la ribavirine avec d’autres composés (www.ribatrial.com).