Unité de recherche

Biologie chimique de la division cellulaire

Benjamin Kwok cherche à comprendre les mécanismes moléculaires de la dynamique du cytosquelette et de la division cellulaire.

Thématique de recherche

La survie et le développement d’organismes vivants dépendent d’un nombre incalculable de divisions cellulaires. Chez l’humain, ce nombre atteint même les cent mille milliards de divisions.

La division cellulaire se déroule en une série d’étapes qui ont pour principal objectif de répartir de façon égale le matériel héréditaire entre deux cellules-filles. Cette tâche est assurée par une large gamme de molécules qui orchestrent entre autres la formation d’une machine que l’on appelle « fuseau mitotique ».

L’équipe de Benjamin Kwok cherche à comprendre les mécanismes moléculaires sous-jacent à la répartition fidèle du matériel génétique, avec un accent particulier sur la régulation des réseaux de polymères de microtubule du cytosquelette. La division cellulaire incontrôlée constitue l’un des traits caractéristiques du cancer. Le travail mené par Benjamin Kwok et son équipe est porteur d’espoir pour accélérer le développement de traitements améliorés contre la maladie.

Objectifs de recherche 

L’Unité de recherche en biologie chimique de la division cellulaire se concentre sur l’éclaircissement des mécanismes moléculaires par lesquels les moteurs de la kinésine et autres protéines associées aux microtubules contribuent au maintien du fuseau mitotique et sur le développement de petits outils chimiques moléculaires qui peuvent être utilisés dans la recherche biomédicale et éventuellement comme produits chimiothérapeutiques dans la lutte contre le cancer.

L’équipe de Benjamin Kwok a une approche multidisciplinaire qui associe la biochimie des protéines, la biologie cellulaire et la microscopie à haute résolution pour étudier la formation du fuseau dans les cellules de vertébrés en culture et dans des essais de reconstitution in vitro.

Domaines de recherche

Équipe de recherche

Publications