Unité de recherche

Biologie des systèmes et biologie synthétique

Michael Tyers et son équipe utilisent la biochimie, la génétique, la biologie chimique, la microscopie, la spectrométrie de masse et l’informatique pour déchiffrer la façon dont les réseaux cellulaires sont organisés et contrôlés.

Thématique de recherche

L’équipe de Michael Tyers met en œuvre des cribles protéomiques, génétiques, phénotypiques et chimiogénétiques systématiques pour interroger et manipuler la fonction des réseaux, en mettant l’accent sur le contrôle de la croissance et de la division cellulaire par le système ubiquitine-protéasome, à la fois dans les cellules de levure et dans les cellules humaines.

Les chercheurs utilisent également des méthodes de modélisation biophysiques, biochimiques, structurelles et mathématiques pour comprendre la dynamique de la reconnaissance des protéines au sein de ces réseaux.

Le groupe a entre autres développé une plateforme de biologie synthétique pour découvrir des molécules de type produits naturels comme nouvelles sondes chimiques et comme candidats précoces pour le développement de médicaments.

Objectifs de recherche

Le laboratoire de Michael Tyers se concentre particulièrement sur l’étude de la structure et du contrôle des réseaux d’interactions biologiques au niveau des protéines et aux niveaux génétique et chimique. Ces nouvelles connaissances visent à permettre le développement de nouvelles approches synthétiques afin de modifier les réseaux naturels et de construire des réseaux entièrement artificiels pouvant remplir de nouvelles fonctions biologiques.

Grâce à la récente technologie CRISPR, qui permet l’interrogation systématique de la fonction des gènes dans les lignées cellulaires humaines, Michael Tyers et son équipe ont entre autres réalisé un crible à l’échelle du génome sur une lignée cellulaire de lymphome B. En identifiant les gènes essentiels à la croissance cellulaire, à la prolifération et à la survie des cellules humaines et en cartographiant les processus qui les contrôlent, les recherches du groupe de Michael Tyers devraient permettre de comprendre le mécanisme d’action précis des médicaments dans les cellules cancéreuses et d’autres maladies.

Domaines de recherche

Équipe de recherche

Publications