Signalisation et croissance cellulaire

La prolifération tissulaire est un processus finement contrôlé qui résulte d’un équilibre entre la division et la mort cellulaire. Chez les organismes multicellulaires, les cellules interrogent continuellement leur environnement pour la présence de nutriments et de signaux (mitogènes, facteurs trophiques, stress) afin de décider si elles doivent s’auto-renouveler, proliférer, se différencier ou mourir. Une mauvaise interprétation de ces signaux peut entraîner le développement d’un cancer.

Le laboratoire de Sylvain Meloche utilise une approche interdisciplinaire qui comprend la biochimie, la biologie cellulaire, des modèles de souris génétiquement modifiées et de la chimie biologique pour comprendre comment les voies de signalisation contrôlent le destin des cellules normales et cancéreuses. Définir l’importance et l’inter-connectivité de ces événements de signalisation permettra de mieux comprendre le processus de transformation maligne et aidera à l’identification de nouvelles molécules cibles pour le traitement du cancer.

Suivez l'IRIC

Logo UdeM