Nouvelles

Geneviève Deblois est honorée par les Instituts de recherche en santé du Canada

Publié le 9 May 2022

Geneviève Deblois, chercheuse principale à l’IRIC et professeure adjointe à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal, est lauréate du Prix de début de carrière en recherche sur le cancer 2022. Ce prix, remis par l’Institut du cancer des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), reconnaît l’excellence de la recherche réalisée au Canada. Il est remis aux nouveaux chercheurs et chercheuses ayant présenté les demandes de subventions les mieux classées du concours d’automne des IRSC, volet Projet.

Lors de ce concours, Geneviève Deblois, qui dirige l’unité de recherche des mécanismes épigénétiques et métabolisme du cancer à l’IRIC, a reçu une subvention de 619 650$ sur cinq années, pour son projet intitulé « Investigating the metabolic determinants of triple-negative breast cancer progression through chromatin dependencies ».

La professeure Deblois a accepté de répondre à quelques questions en lien avec l’obtention de cette prestigieuse reconnaissance :

 

Comment en êtes-vous venue à étudier l’épigénétique?

Geneviève Deblois (G. D.) : Après avoir étudié la régulation du métabolisme cellulaire par certains facteurs de transcription dans les cancers du sein, j’ai désiré comprendre comment le microenvironnement et le métabolisme des cellules cancéreuses contribuent en retour à moduler l’accessibilité et l’utilisation de régions spécifiques du génome à travers les modifications épigénétiques. Celles-ci peuvent contribuer à activer ou réprimer l’expression des gènes, sans en modifier la séquence. Mon groupe de recherche tente aujourd’hui de comprendre comment cette régulation réciproque entre le métabolisme et les modifications épigénétiques contribue à la progression des cancers.

 

Quels sont les objectifs de votre projet de recherche financé par les IRSC?

G. D. : Ce projet vise à comprendre comment les changements de certains paysages épigénétiques résultant de l’activité de la méthyltransférase EZH2 reprogramment le métabolisme des cellules de cancer du sein. Le projet aura également pour but d’identifier des cibles nous permettant de bloquer ces modifications épigénétiques et métaboliques qui contribuent à la progression tumorale.

 

Que signifie l’obtention du Prix de début de carrière en recherche sur le cancer 2022 pour vous? Pour votre laboratoire?

G. D. : Il s’agit d’une importante reconnaissance par les pairs et il représente une source d’encouragement très appréciée en début de carrière. Ce prix motivera sans aucun doute mon équipe à continuer de se dépasser!