Un pôle de recherche et centre de formation ultramoderne situé au cœur de l’Université de Montréal

Accélérer l’avancement du savoir et la découverte de nouvelles thérapies plus efficaces contre le cancer

Un Canadien sur deux développera un cancer au cours de sa vie. Un Canadien sur quatre en mourra. Cette maladie constitue la principale cause de mortalité au pays. Chaque année, le cancer engendre 30 % des décès au Canada.

C’est pour s’attaquer à cette maladie que l’IRIC a vu le jour en 2003. L’Institut se démarque par son modèle de recherche unique au pays qui combine l’expertise complémentaire de 28 chercheurs à celle d’une équipe de valorisation de la recherche. L’IRIC s’appuie aussi sur 11 plateformes technologiques, dont la plus grande plateforme de chimie médicinale en milieu académique au pays.

L’importance de soutenir la recherche contre le cancer

Un modèle de recherche unique

Un modèle unique qui combine, sous un même toit, des activités de recherche fondamentale, un programme de formation universitaire et une équipe de valorisation de la recherche.

Les expertises complémentaires de 28 chercheurs en recherche fondamentale, translationnelle et appliquée.

Une pédagogie innovante pour former les chercheurs de la relève, notamment avec ses programmes uniques de maîtrise et de doctorat en biologie des systèmes.

Un accès privilégié à un pôle de valorisation de la recherche spécialisé en découverte du médicament soutenu par le travail des 40 chimistes et biologistes de la plateforme de chimie médicinale.

D’étroites collaborations entre le milieu clinique et l’industrie qui ont conduit, jusqu’ici, à des études cliniques de phase I et II en partenariat avec l’Hôpital général juif, l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, le McMaster University Medical Centre, le Centre hospitalier de l’Université Laval ainsi qu’avec la University of British Columbia.

Des infrastructures de pointe incluant 11 plateformes technologiques mises à la disposition des chercheurs d’ici et d’ailleurs.