Inscription à l’infolettre

Nouvelles

Les piliers de l’IRIC : rencontrez Simon Girard

Publié le 2 August 2023

En 2023, l’IRIC fête ses 20 ans. Parmi les initiatives mises en place pour célébrer cet anniversaire, la série de portraits « Les piliers de l’IRIC » permettra de mettre en lumière les personnes qui ont contribué depuis les tous débuts, parfois dans l’ombre, à faire de l’IRIC ce qu’il est devenu.

Aujourd’hui, rencontrez Simon Girard, conseiller à la recherche dans le laboratoire de Guy Sauvageau à l’IRIC.

Au terme d’une maîtrise complétée à l’Institut Armand-Frappier en 1999, Simon Girard s’est joint au laboratoire de Guy Sauvageau, alors à l’Institut de recherches cliniques de Montréal. Simon a vécu les tous premiers moments de l’IRIC dès 2003, le laboratoire Sauvageau étant l’une de ses équipes fondatrices!

Comme conseiller à la recherche, Simon Girard accomplit une panoplie de fonctions au laboratoire. Son travail consiste à élaborer, planifier et exécuter les expériences pertinentes, de même qu’à analyser, exposer et publier les résultats obtenus. Il participe aussi à la supervision des étudiants, étudiantes, postdoctorants et postdoctorantes. Enfin, Simon participe au volet administratif et à la maintenance du laboratoire.

Voici les souvenirs auxquels il nous a généreusement donné accès :

 

Avez-vous une anecdote marquante liée à l’IRIC?

Les nombreuses fêtes de Noël, et tout ce qui vient avec!

 

Qu’est-ce qui vous motive à rester à l’IRIC après toutes ces années?

La qualité de la recherche réalisée dans notre laboratoire, la liberté que j’ai dans les projets de recherche, de même que la qualité des installations, des équipements et des services. Les plateformes que nous avons ici ainsi que les personnes qui les dirigent sont vraiment extraordinaires, à mon avis!

 

Parlez-nous d’un accomplissement qui vous rend fière de votre travail à l’IRIC

Ma participation à la découverte du mécanisme d’action de la molécule UM171, qui permet de multiplier in vitro les cellules souches hématopoïétiques. Celle-ci a désormais été utilisée plus de cent fois pour traiter des patients et patientes leucémiques dans le cadre d’essais cliniques.

 

Pouvez-vous nous parler d’une figure marquante, d’un modèle, d’un ou une mentor pour vous à l’IRIC?

Évidemment, mon patron Guy Sauvageau; mais aussi trois membres du labo qui m’ont beaucoup aidé et soutenu au fil des ans. D’abord, Julie Lessard, désormais chercheuse principale à l’IRIC, qui faisait partie de notre laboratoire à mes débuts. Jana Krosl, qui était toujours très réaliste et qui m’a beaucoup appris sur le métier. Finalement, Jalila Chagraoui, qui est littéralement une encyclopédie scientifique vivante et une personne extraordinaire avec laquelle j’ai le privilège de travailler de très près depuis de nombreuses années.

 

D’hier à aujourd’hui, qu’est-ce qui a le plus changé à l’Institut?

Les étudiants et étudiantes!

Un hobby des 20 dernières années:
La pêche
Meilleure innovation des 20 dernières années:
Les plateformes de vidéo en continu et d’écoute en ligne
Chanson que vous écoutiez il y a 20 ans:
Eye of the beholder, Metallica
Heureuse disparition des 20 dernières années:
Les CD et les DVD
Un souhait pour dans 20 ans:
La guérison de la plupart des formes de cancers.

Rencontrez les autres Piliers de l’IRIC