Nouvelles

L’équipe de Pierre Thibault partage ses connaissances sur les stratégies protéomiques basées sur la spectrométrie de masse utilisées pour étudier les modifications de type UBL

Publié le 29 juillet 2021

Le groupe de Pierre Thibault, chercheur principal à l’IRIC et professeur au Département de chimie de l’UdeM, avec un collègue du Centre médical universitaire de Leiden aux Pays-Bas, a récemment publié un article de synthèse exhaustif dans la revue Nature Reviews Methods Primers pour informer les chercheurs de tous niveaux sur la variété des stratégies protéomiques basées sur la spectrométrie de masse utilisées pour étudier les modifications de type ubiquitine (UBL) et décrire le genre de données pouvant être générées par ces approches.

Dans les cellules, l’activité de nombreuses protéines est régie par différentes modifications chimiques réversibles. Les modifications de type ubiquitine (UBL) qui impliquent le transfert de petites protéines comme l’ubiquitine (Ub) et SUMO (Small Ubiquitin-like Modifier), vers des sites spécifiques sur les protéines ciblées sont particulièrement importantes dans le contexte de la réparation de l’ADN, le cycle cellulaire, le contrôle de la qualité des protéines et de nombreux autres processus biologiques, mais de nombreux aspects de leur régulation demeurent mal compris. Une utilisation plus large des approches protéomiques basées sur la spectrométrie de masse, y compris des nouvelles techniques développées par le groupe de Pierre Thibault à l’IRIC, fournira des informations utiles pour élucider leurs rôles dans des maladies complexes telles que le cancer, la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson et plus encore.

 

Étude citée

Proteomic strategies for characterizing ubiquitin-like modifications

Chongyang Li, Trent Nelson, Alfred Vertegaal et Pierre Thibault

Nature Reviews Methods Primers

https://www.nature.com/articles/s43586-021-00048-9